Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cécile Wonders Why

Les avantages considérabes d’un ami sans -E.

Après les dragueurs et les mecs bien, parlons aujourd’hui des amis masculins, des potes mecs, quoi.

Je vous épargne le grand blabla surtraité sur la question fondamentale “L’amitié entre filles et garçons est-elle possible ?? “.

Car personnellement, je ne me suis jamais posée la question.

Je vous laisse lire les nombreux articles de mes compères blogueurs traitant du sujet, si jamais vous êtes sceptique. Notez quand même le point de vue intéressant d’une de mes copines anglaises : “Moi je couche avec eux dès le début, comme ça après, c’est fait, il n’y a plus d’ambiguïté !”.

Même si j’aime parler de mes problèmes de cheveux, de la stupidité des mecs ou de la résistance des collants avec mes copines, fréquenter les mecs de façon décomplexée comporte moult avantages.

Par exemple, en tant que fille qui se pose des milliards de questions, écouter un mec parler de ses histoires avec les filles est extrêmement enrichissant et rassurant.

Vous prenez de cette façon conscience qu’il existe des filles bien pires que vous. Vous entendez des trucs qui vous paraissent invraisemblables, vous faisant dire : “Quoi elle t’a dit ça???”. Alors que vous, si fofolle que vous êtes, vous n’auriez jamais pensé à vous rabaisser à ce point.

Mais comment c’est possible qu’une fille puisse faire ça ??

Et là, vous réalisez qu’en fait, votre connaissance de la gente féminine, de ses réactions etc, n’est en fait basée que sur une infime partie de la population des femmes, à savoir vous et vos copines. Et que si vos copines sont vos copines, c’est aussi parce qu’elles vous ressemblent un peu. Donc, elles ne feraient jamais “ça” non plus.

Mais en parlant avec votre pote Julien, vous comprenez qu’en fait, ça existe, et peut-être même plus que ce que vous ne l’imaginiez.

Suite à ça, vous respirez en souriant et repensez à votre prise de tête de type “Tu crois que je peux lui envoyer ce texto? Non mais t’es sûre? J’aurai jamais dû lui dire ça, il va me prendre pour une conne/une fille désespérée” et vous relativisez… Parce que oui, vous êtes un peu niaise, mais vous en êtes loin quand même, de ce que la meuf de Julien lui a fait !

Avoir des amis mecs, c’est avoir cette possibilité de relativiser, de prendre du recul et de vous détendre. Car à la question “Tu crois que je peux lui envoyer ce texto??”, Guillaume vous répondra : “Mais oui, détends toi ! Arrête un peu de te prendre la tête, on est des mecs, on n’est pas si compliqués tu sais.” Vous avez aussi Nico, qui lui, prendra le temps d’analyser comment il réagirait si une fille lui disait ci ou faisait ça. Ce qui vous offre un point de vue auquel vous n’auriez peut-être pas pensé.

Vous avez aussi l’effet inverse, qui apporte du bonheur à votre pote Adrien : quand vous leur racontez vos plans foireux, au lit, notamment. Là, Adrien vous dit “Mais il est trop con ton mec … Putain, mais moi en fait, en t’écoutant, je me rends compte que je suis trop un mec bien/ trop un bon coup (au choix ou les 2 …) !

Et en plus, vous vous enlevez cette question qui vous trottait dans la tête quand même, à savoir “Est-ce moi le problème?, puisque vous avez eu différents avis masculins sur la question, vous assurant que ce que votre mec a fait est : “bizarre/irrespectueux/pas de chance/non en fait c’est juste qu’il est con.”

Bref, échanger ses histoires avec un ami sans E, c’est un peu le Plaisir d’Offrir Joie de Recevoir, voyez.

Puis, parce que parfois les histoires marchent bien, ça fait tellement plaisir d’écouter Quentin vous dire ô combien il est amoureux de sa copine, avec des étoiles dans les yeux. Bien sûr, Quentin ne va pas vous le dire comme ça, mais va quand même sourire bêtement et avoir les yeux qui pétillent en vous disant “Bah ouais, ça se passe bien !!”. Et ça, ça redonne quand même espoir en la gente masculine, si vous aviez un petit doute passager… Se dire qu’il n’y a pas que les filles qui sont mielleuses, parfois…

Ensuite, vous pouvez aussi profiter de votre ami Eric pour savoir si le cadeau que vous avez prévu pour votre mec lui plairait, à lui, ou s’il pense que les mecs n’apprécient pas ce genre de choses.

Après bien sûr, comme tout, vos amis ne sont pas représentatifs de toute la population masculine, et d’un côté, c’est rassurant. Donc ce qui sort de leur bouche ne doit pas faire office de référence absolue. Mais bon, parfois ça sert, ça aide à voir les choses sous un autre angle.

Un ami, c’est aussi quelqu’un qui vous connaît bien, donc qui va garder l’intérêt qu’il a pour vous, même si vous êtes habillée comme un sac, que vous avez les yeux en mode panda quand vous allez prendre un burger le dimanche matin, parce que vous n’êtes pas rentrée chez vous après votre soirée. Parce que clairement, il s’en fout de votre sex-appeal.

Par contre, il vous dira que vous êtes jolie quand vous l’êtes. Et ça, c’est toujours bon à prendre. Car oui, un ami sans E est toujours là pour vous dire si votre robe passe en soirée, si ça ne fait pas trop aguicheuse, si vous êtes mieux les cheveux détachés ou attachés. Ok, votre copine Marie peut vous le dire aussi, mais parfois, vous avez besoin de l’avis de quelqu’un appartemant à votre cible directe : un mec. Ca a souvent plus de valeur et de crédibilité sur le moment.

Enfin, avec un mec, vous pouvez faire tout un tas de trucs anti-girly que vous adorez, comme les jeux vidéos, les sports de combat, le combat tout court, sans parler de l’aide en mécanique, physique, plomberie, aides aux déménagements, problèmes de voiture, et tous ces trucs dans lesquels vous faites perdurer les clichés sur les compétences et intérêts sexués.

Par contre, je ne vous apprends rien, sortir en soirée avec sa bande de potes où vous êtes en minorité féminine, c’est bien. Vous êtes à peu près sûre de passer une bonne soirée, et de vous faire ramener en toute sécurité.

Néanmoins, l’espoir de rencontrer un charmant jeune homme est plutôt réduit à néant. Sur ça, les mecs sont unanimes : ils n’iront pas brancher une fille qui est entourée de mâles, car le doute subsistera toujours (“Y’en a forcément un qui se la tape, ou qui se l’est tapée”). A ça, je n’ai vraiment trouvé de solutions, à part avoir un tee-shirt-écriteau expliquant que la voie est libre. Mais j’aime moyen l’idée !

Avoir des amis mecs, c’est aussi la possibilité de pouvoir demander de les harceler de vous présenter d’autres mecs. Il est vrai qu’on est plus à l’aise en terrain déjà conquis (en termes d’amitié avec votre pote).

Mais d’une, le doute précédent sera toujours présent dans la tête du “présenté” :“En fait il veulent secrètement sortir ensemble mais n’osent pas se l’avouer/ il ont forcément couché ensemble”. De deux, c’est parfois compliqué de se mettre en mode féminine et mystérieuse, quand en face de vous, il y a aussi celui qui vous a tenu les cheveux pour vous aider à vomir, ou avec qui vous avez échangé sur vos pratiques sexuelles, et qui prend un malin plaisir à vous observer dans une situation où vous êtes censée séduire.

Je n’ai pas testé, mais le mieux serait de voir ce pote de pote sans votre “bro” à côté, vous voyez l’idée. Il y a après toujours le risque que si ça se passe mal, vous serez probablement amené à le revoir et que ça peut être gênant, mais ça, c’est le risque de beaucoup de situations du même type. Profitez donc de cette possibilité pour tenter le coup quand même !

En somme, profitez de vos amis sans E sans compter, faites vous chouchouter, éclatez-vous et surtout gardez-les !

Page Facebook du blog

Twitter

Commenter cet article