Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cécile WondersWhy

Cannes : La montée des marches vue par le bas peuple dont je fais partie.

Si vous ne vivez pas dans une cave, comme moi, vous saviez déjà beaucoup de choses sur le monde de paillettes et de tapis rouge qui envahit la Côte d’Azur chaque année.

Alors, parlons un peu de ce que vous ne savez pas, et de ce que j’ai découvert en y allant pour de vrai.

Comment se passe réellement la Montée des Marches, pour les stars et pour le bas peuple ?

La montée des marche a lieu plusieurs fois dans la même journée (car il y a plusieurs projections par jour), et 2 fois dans la soirée, celle où vous avez le plus de chances de voir du people étant celle de 18h30.

Si vous êtes festivalier débutant (comme nous, en fait), vous ferez d’abord l’erreur de vous poster pile à l’heure de la Montée, derrière les barrières entourant le Palais des festivals. Qui sont elles-mêmes derrière les estrades des centaines de photographes, ou sur le trottoir derrière le gang des escabeaux (voir plus loin). En gros, vous ne verrez rien, et penserez que cette Montée des marches est une bonne blague pour le peuple, réservée aux élites que sont les photographes et journalistes, et autres détenteurs de badges et passe-droits en tout genre.

Avec un peu de chance, vous verrez les écrans géants (et encore), qui vous montrent ce qui se passe juste derrière ces espèces de connards gens qui ont une vue directe sur le tapis, à 5 mètres de vous. Ou bien encore, vous verrez dépasser, entre deux cuissots de cagoles averties ou de photographes, le morceau de tissu d’une robe ou le dessus du crâne de Bruce Willis. Autant dire les choses, vous repartirez un tantinet désappointé, face à cette injustice.

Mais, puisque vous lisez ces lignes écrites par une petite acharnée, accompagnée par la reine de la tchatche, qui ne lâche pas l’affaire et qui voulait rentabiliser ses 36 heures sur place, vous en ferez autrement. Et irez directement à l’endroit stratégique, le summum de the place to be, le trottoir de l’extrême où perdre ta dignité ne te fait pas peur...

Le trottoir du gang des escabeaux !!!

Il s’agit du trottoir placé pile en face des marches, devant lequel arrivent toutes les voitures avec chauffeur (une bonne cinquantaine). Etant donné la vue imprenable qu’il offre, il est très prisé, vous pensez bien. Il y a donc une trentaine de personnes qui gardent cet endroit sacré, et ce, dès 8h du mat’, avec leurs escabeaux (pour mieux voir les stars), décorés, et cadenassés à double tour.

Comment y accéder ?

Aussi dingue que cela puisse paraître (mais après un passage à Cannes, plus rien ne vous étonne, croyez-moi), ce trottoir a ses horaires d’ouverture.

C’est ce qu’on a compris, quand le premier soir, sous la pluie torrentielle, j’ai demandé avec un sourire de fille perdue au policier « Bonsoir, nous on n’a pas d’invitations ni rien, mais on voudrait savoir comment aller sur ce trottoir où il y a les escabeaux ? ». Ce à quoi, il nous a dit « Allez, normalement c’est fermé, il faut venir 2 heures avant, mais je fais une exception pour vous, allez-y ».

Le charme naturel, la chance ou la pitié, je ne sais pas...

Donc, comme nous a dit ce gentil policier : allez-y deux heures avant la montée des marches (donc 3 heures avant l’heure de projection). Et vous ferez partie des upgradued du peuple.

A vous la super vue, le défilé des voitures, des robes, les photos et autographes.

Ces gens, qui sont-ils ? Quel est leur projet ?

En dehors des chanceux comme nous, ce trottoir est la propriété du gang des escabeaux, une dizaine de personnes averties et féroces : les gros habitués du festival.

Ils tiennent ce gang depuis une vingtaine d’années, armés de leurs escabeaux, cadenas et antivols, sacs de provisions pour tenir toute la journée, et bien sûr, appareils photos de pros, carnets pour autographes, photos à montrer aux quidams pour bien se la raconter. Cette petite tribu, d’où s’est visiblement noué des amitiés (depuis toutes ces années, vous pensez bien) est dirigée par Martine, la reine du gang, bien connue du Grand Journal, et autres zapping télé en tous genres. « Ca fait 28 ans que je fais ça, et 6 ans que je suis là du matin au soir ! C’est avant tout une passion vous savez. Je prends mes vacances exprès, et le jour de la fermeture, le retour à la réalité est très dur. J’ai une bonne journée de déprime. »

Si Martine est maîtresse des lieux, c’est aussi parce qu’elle possède plusieurs escabeaux, qu’elle prête aux inconnus si leur tête lui revient (coup de chance, c’était notre cas !), et qu’elle a décoré sa grande échelle en harmonie avec son réalisateur préféré, Spielberg. De la peinture aux petits nœuds, aux aimants en forme de claps, au requin des Dents de la Mer, tout est assorti de bleu, jusqu’à sa tenue bleu turquoise et à sa manucure.

En bref, si vous réussissez à brosser Martine dans le sens du poil, elle vous accordera une bonne place à ses côtés, et vous passerez probablement à la télé ! Car quand on fait partie du gang, on passe aussi pour ces acharnés que tous le monde veut prendre en photo tellement ça vaut le coup d'oeil, même les stars...

Au milieu de ces passionnés de la vedette, l’ambiance est détendue, mais enfin pas tant que ça non plus : pas question d’avoir une meilleure place que ceux qui ont attendu toute la journée, de lever les bras parce qu’on cache la vue de ceux de derrière, de poser un pied sur l’escabeau de quelqu’un... Ici, il y a des lois, ma bonne dame !

La montée des marches en question.

Comme tout événement aussi médiatisé, la montée est sur-organisée. Quand vous avez accédé au trottoir suprême, vous avez le temps de voir tout ce qui se passe avant que les stars n’arrivent.

Le détail technique

D’abord, le tapis rouge est composé de 3 tapis. Dont un central, qu’ils enlèvent et remplacent avant chaque montée. Pour ce qui est de ceux des côtés, des gentils garçons en noir passent l’aspirateur discrétos avant. Entre nous soit dit, c’est plutôt sympa de voir des mecs avec un aspiro, pour une fois...

Le défilé de la star

S’ensuit ensuite l’arrivée des photographes, tous de noir vêtus, des journalistes, qui viennent par leurs propres moyens. Puis, la police évacue les naïfs qui attendaient juste à côté des marches depuis des heures (ayez une pensée pour eux, les pauvres), pour laisser l’espace libre aux cinquantaines de voitures noires spéciales guests qui attendent les unes derrière les autres sur la Croisette. Là encore, c’est un processus organisé. Les policiers se tiennent devant la route, les portiers avec leurs gants blancs sont placés tous les 3 mètres (pour ne pas courir comme des débiles pour ouvrir la porte si jamais finalement la voiture avance plus loin, c’est le suivant qui s’en charge). Et le défilé commence.

Au gang des escabeaux, on danse sur la musique d’ambiance, perchés sur nos échelles, on attend que les portes des voitures s’ouvrent.

Et là, bien souvent, il ne se passe RIEN. Car la plupart du temps, on ne connaît pas tous ces gens. La déception est ultime, mais l’espoir renaît à chaque voiture qui passe, c’est le gros suspense. Et tout d’un coup, ça y’est, une personne du peuple reconnaît quelqu’un, alors on crie son prénom pour qu’il daigne nous saluer, signer, faire des photos etc. Il y a tout un tas de robes qui passent, mais qui nous tournent le dos. On aimerait bien crier leur nom pour qu’elles se retournent, mais leur identité restera secrète, jusqu’à ce que l’animateur de la Montée des Marches nous l’apprenne au micro quelques minutes plus tard, quand elles sont déjà trop loin...

Cannes, c’est aussi ça : entendre 50 fois à la minute « C’est qui ? Tu la connais ? Ah ouais, je crois qu’elle est mannequin... Enfin je sais pas ».

Ce que je ne savais pas moi, c’est qu’il y a du coup une bonne centaine de personnes en bas du tapis, entre tous les journalistes, les invités à la projection et les quelques stars. La parade se fait plutôt sur les marches précisément, quoi que, il y a aussi beaucoup de monde. Autant vous dire que les stars se noient dans la masse, en fait, et ce, surtout pour les hommes. Car autant il est facile de distinguer une robe fuchsia à paillettes, autant, distinguer un costume nœud- pap de Jude Law et un costume nœud-pap d’un journaliste canon, c’est plus compliqué.

Enfin, à un moment donné, il n’y plus de voitures en attente, les policiers ferment la barrière. On se montre les photos, et Martine laisse Cabo (le plus beau des escabeaux)... Et tout le monde se dit « A demain », des paillettes dans les yeux.

Ah oui, j’oubliais :

"Alooooors, t’as vu qui à la montée des marches ???"

Justiiiiiiiiiiin Timberlake, Jessica Biel (de dos), Spielberg, Pierre Niney (que je suis la seule à avoir reconnu et à qui j’ai crié de venir, il en était tout étonné), Denis Menochet, Tomer Sisley, Nicole Kidman, Daniel Auteuil, Jane Fonda, Vincent Perez, et tout un tas d’autres gens qui avaient l’air célèbre, mais que je ne connaissais pas... Et surtout beaucoup de gens que j'ai cru reconnaître, mais en fait, c'était pas eux (j'ai failli y laisser ma peau pour avoir un fait un faux teasing).

Cet article est déjà assez long, alors JE REVIENDRAI dans la semaine, vous raconter les soirées, les sorties d’hôtel, et bien sûr, un chapitre « Les gens sont fous ». Stay tuned :D

Les photos sont un peu pourries, je te l'accorde, mais vas-y mollo de ton commentaire, mon petit chaton.

Suivez-moi sur Facebook !

Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.
Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.

Version pluie, Version on a rien compris on est cachées, Version on a accédé au statut du gang des escabeaux t'as vu.

Commenter cet article

Mademoizelle Dreamily 26/02/2014 21:15

Wouaaaaaaaaaah t'en as eu de la chance! J'ai adoré cet article et d'ailleurs je viens d'finir de lire tout tes articles, je suis en grande fan, je ne sais pas comment ni pourquoi mais j'adore ton style d'écriture, je pense que tu es une blogueuse excellente ! Tu nous fait rever, rire, ou autres, mais tu n'ennuies jamais. Chapeau bas.

Cécile Wonders Why 26/02/2014 21:35

Merci mille fois !!! Ca fait trop du bien de lire ton commentaire ! Gros coeur sur toi <3

snore stop 16/01/2014 13:02

That was a nice collection of beautiful pictures. Red carpet for common people is a wonderful concept. So that everyone will get a chance to be a part of this great event. Keep updating about its latest news. Thank you.

creacoton 23/05/2013 20:53

Ah, l'escabeau Spielberg, il faut le voir pour le croire !!!

Héma 23/05/2013 18:05

Article super sympa, merci de nous faire partager ces moments avec cet humour ;) Tu as réussi à prendre en photo Mallika Sherawat en robe rose poudré et tulle noir, une actrice indienne super connue là-bas. Hâte de voir la suite :)

Cécile WondersWhy 23/05/2013 18:37

Ah bah merci, j'suis bien contente de savoir qui c'est maintenant !! :)

Cécile WondersWhy 23/05/2013 17:18

Vous êtes adorables, ça fait chaud au coeur ! Merci beaucoup :)