Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cécile WondersWhy

Interview Sur le valet de CarO

Toujours dans la catégorie « Découverte talents » mais dans la mode cette fois, voici une petite brunette, qui l’air de rien, a tout d’une grande business woman. De quoi m’impressionner, donc.

Ayant commencé à dessiner des bijoux pour le plaisir, Caroline a fini par monter sa petite entreprise, toute seule comme une grande, et vend maintenant ses jolies petites créations dans pas moins de 17 boutiques à travers la France (liste ici).

Le succès de ses bijoux l’a même amenée à être contactée par la maison d’édition Créa-passions pour écrire un livre, où elle nous explique étape par étape comment fabriquer des bijoux en plastique fou.

Egayant la curiosité de ses clientes quant à la fabrication de ses petites merveilles, Caroline fait maintenant partager sa passion lors d’ateliers créatifs, où elle révèle ses secrets et astuces, permettant aux participantes de créer sur place et repartir avec leurs propres bijoux, mais aussi de continuer l’expérience chez elles !

Parmi ses créations, on y trouve de jolies boucles d’oreilles, bagues, des colliers, des bracelets, des sautoirs et des broches, colorés ou discrets. Le tout avec des motifs originaux (alvéoles, nuages), tendance (moustaches, cupcakes) et surtout des petits personnages adorables tous plus mignons les uns que les autres, qu’elle dessine de sa petite menotte.

Bref, encore une fois, j’ai craqué, et j’espère que vous aussi.

Merci CarO et continue comme ça, tu es un exemple pour nous toutes, la preuve que quand on veut, on peut !

Visitez le site : www.surlevaletdecaro.com
Devenez fan sur Facebook : https://www.facebook.com/surlevaletdecaro

Interview !!

Salut CarO !
Tout d’abord, merci de répondre présente à cette interview, c’est super sy
mpa !

Alors commençons par le début, comment t’es venue l’idée de créer ton entreprise de bijoux ?

Tout à commencé courant 2009. J'étais un peu perdue, je venais de finir de longues études de choses très sérieuses et finalement, je n'avais plus envie de faire les métiers auxquels j'étais préparée. J'ai enchaîné les petits boulots en attendant de savoir ce que je voulais vraiment. Du coup, je trainais pas mal sur le net et lisait plein de blogs créatifs. J'ai ouvert le mien en janvier 2010 : c'était ma résolution du nouvel an ! Assez rapidement, je me suis mise à dessiner des bijoux sur une matière un peu bizarre : le plastique fou. J'ai reçu plein de compliments, les gens me posaient des tas de questions et un jour, on m'a demandé si je les vendais. J'ai du répondre un truc du genre : "non, c'est juste comme ça, pour m'amuser", mais mine de rien, je me suis mise à y penser. C'était le moment où jamais d'essayer. Quelques mois plus tard, la marque Sur le valet de CarO voyait le jour !

Tu vends dans des boutiques un peu partout en France. Comment ça s’est passé, tu as pris tes ptits pieds et tes sacs bourrés de bijoux et parcouru la France pour aller proposer tes créations ?

Oui c'est un peu ça, le stress en plus, surtout les premières fois. Quand je peux, je vais à la rencontre des professionnels, ça me permet de mieux entrer dans leur univers (et puis c'est aussi l'occasion de parler entre pro, d'échanger des infos et des astuces) sinon, on se contacte par mail, par téléphone ou via les réseaux sociaux.

Tu as un atelier dans la région toulousaine. Tu travailles seule ou des personnes travaillent pour toi ?

Oui, l'atelier a beaucoup déménagé mais il est de retour à Toulouse. Je travaille toute seule, ça demande pas mal de temps et d'énergie mais ça me plait de faire plein de métiers à la fois.

J’imagine que déjà petite, tu te fabriquais des petits trucs ?

Oui, dès que j'ai eu l'âge d'enfiler des perles, j'ai fabriqué des choses. J'utilisais tout ce qui me passait sous la main : les morceaux de fil de fer se transformaient en bague, les bouts de laine en bracelet, ... J'ai aussi fabriqué un nombre incroyable de crocodiles en perles et de bracelets brésiliens !

Les motifs et dessins, ils partent tous de ta petite tête et tu les dessines ? Si oui, où trouves-tu l’inspiration ?

Je pars toujours d'une envie ou d'une idée pour dessiner et ensuite, au fil des croquis et des essais, le projet évolue. Parfois, le bijou fini n'a plus rien à voir avec l'idée de départ.

La liste des choses qui m'inspirent est longue : c'est peut être un peu vague de dire "tout ce qui m'entoure" mais c'est vraiment ça : les formes, les couleurs, les motifs, les ambiances, tout ça se mélange dans ma tête et fini par se transformer en bijoux. Je suis une addict de Pinterest, ça me permet de conserver et de partager mes coups de coeur visuels.

Quels sont les différents matériaux que tu utilises ?

Le plastique fou est la matière première de mes bijoux. C'est une matière plastique souple sur laquelle je dessine à l'encre et aux crayons de couleur. Lorsqu'on la chauffe elle rétrécie, s'épaisie et devient rigide, c'est un peu magique ! Les apprêts dont je me sers pour monter les bijoux sont fabriqués en Europe et garantis sans nickel. Pour la nouvelle collection j'ai choisi d'utiliser de l'argent 925 pour les boucles d'oreilles afin de limiter au maximum le risque d'allergies.

Quels sont les différents bijoux que tu fais ?

Des bagues, des colliers, des boucles d'oreilles, des bracelets, des sautoirs et des broches !

Alors je suis allée sur le site, et j'ai vu que tu te la jouais grand couturier, tu as des collections permanentes, puis des collections printemps-été ? Bien joué, j’aime le concept!

Ah, ah, grand couturier, n'exagérons rien ! Au départ, j'ajoutais de nouveaux bijoux au gré de mon inspiration et puis je me suis rendue compte que les clientes comme les boutiques aiment bien ce rythme de collection : à chaque changement de saison, on change d'univers, de couleurs, de vêtements et de bijoux ! De mon côté, ça me permet d'être mieux organisée, donc plus professionnelle.

Parles nous un peu des ateliers que tu fais, qu’est-ce qu’on apprend, qu’est-ce qui s’y passe, comment ça se passe ?

Quand le livre a été publié, les filles de la boutique O Boudoir des Anges à Aucamville m'ont tout de suite proposé de venir animer des ateliers "plastique fou". Le concept est simple : on s'installe autour d'une table avec des petits gâteaux et du thé, on papote et on fabrique des bijoux. Les participantes repartent avec leurs bijoux et toutes les astuces pour en faire plein d'autres chez elles. C'est vraiment enrichissant pour moi de transmettre une technique que j'utilise au quotidien, d'avoir les impressions des filles, ...

Attends attends, tu as publié un livre ???

C'est la directrice de la collection Créa-passions/Loisirs créatifs/Bijoux qui m'a contactée après avoir vu mes bijoux dans la vitrine d'une boutique à Bordeaux (je n'en suis pas revenue, sur le moment j'ai cru que c'était une blague !!).

Whaou, j’en reste bouche bée. Bravo CarO et merci à toi !!