Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cécile WondersWhy

Mon ami-e que je n’ai plus  dans mes contacts Facebook.

Avec une vieille amie, nous avons décidé d’un commun accord de se supprimer mutuellement de Facebook.

Au final, ce choix a grandement changé notre relation, j’ai redécouvert la correspondance personnalisée.

Je sais que si j’ai de ses nouvelles, c’est parce qu’elle a décidé de m’en donner à moi précisément, à ce moment donné. Et inversement quand c’est moi qui lui en donne.

Je décide de lui dire ce que j’ai envie de lui dire à elle, et pas forcément à d’autres.

Quand je lui envoie une photo, c’est que j’ai pensé à elle en la prenant, car telle ou telle chose m’a rappelé un souvenir commun ou autre, ce qui lui donne une valeur beaucoup plus importante qu’une photo partagée à une centaine de contacts.

Elle sait uniquement ce que j’ai envie qu’elle sache.

Je n’ai pas avec elle de conversation de type « Ah j’ai vu que tu avais rencontré machin, été à tel endroit, que tu t’étais coupé les cheveux, c’est qui ce type qui commente tous tes statuts ? ... ».

Elle ne fait pas de déductions sur ma vie à partir des commentaires de mes amis.

Elle se demande ce qu’il se passe dans ma vie quand je n’écris pas.

En résumé, quand je reçois un de ses messages, cela me fait davantage plaisir que si je fais partie des 260 lecteurs de son statut.

Bien sûr, vous me direz que je ne suis pas obligée de déballer ma vie sur Facebook, que les emails personnalisés et les textos existent et servent justement à personnaliser la relation en dehors de Facebook. C’est vrai.

Mais ne plus avoir Facebook du tout entre deux personnes, ça change quand même pas mal de choses, et c’est sympa ! (et ça évite quand même tout un tas de problèmes si le « elle » est en fait un « lui »...)

Suivez-moi sur Facebook !

Commenter cet article

Léontine 11/05/2013 13:29

C'est clair que si le "elle " est un "lui" c'est beaucoup mieux!!